Cette pétition semble terminée, vous pouvez toujours la signer pour montrer votre support.

Operation : Pissenlit, mon ami

SIGNATURE AVEC LE STYLO EN BAS DU TEXTE.

Opération : Pissenlit, mon ami …

Cette pétition sous forme de lettre ouverte et son adresse ont été adressées par mail aux principaux titres de média nationaux et aux principaux sites d’information environnementale dont revues de consommateurs. Elle est destinée au BVP et son Conseil d'éthique.

LETTRE OUVERTE AUX CONSOMMATEURS

Madame, Monsieur,

Nous souhaitons attirer votre attention sur le caractère insidieux d’une publicité télévisuelle concernant un désherbant dans laquelle un superbe pissenlit est à la fois acteur et victime.
Pissenlit mon ami, courage.

On n’attend pas d’une publicité qu’elle informe objectivement ; on est censé exercer son esprit critique et le pissenlit n’est pas une espèce menacée. Soit…
Néanmoins, vanter un désherbant n’autorise aucunement à discréditer des végétaux utiles et à inciter à leur éradication.

Une publicité pour désherbant qui se vante de détruire totalement une salade devrait de facto se retourner contre son fabricant, mais la notion de mauvaise herbe est hautement subjective et variable. Chaque jardinier a sa propre idée là dessus.

Quoi qu’il en soit, transformer, en icône télévisuelle de ce genre, un végétal parfaitement comestible, outre sa capacité à se re-semer naturellement, constitue un abus caractérisé eu égard aux problématiques relatives à la préservation de la biodiversité et des ressources, qui plus est, alimentaires. D’autant que cette publicité est évidemment vue aussi par des spectateurs peu avertis, en particulier les plus jeunes, chez lesquels elle induit et surtout, fixe une image erronée de la plante et infirme d’office les efforts pédagogiques en matière environnementale et sanitaire.

Qu’un fabricant, pour vanter un désherbant, s’autorise à désigner spécifiquement une seule et unique plante, comestible, à la reléguer au rang des nuisibles et à en faire l’emblème de la mauvaise herbe, au mépris le plus total de ses qualités médicinales, nutritives et gustatives, nous paraît aller très au-delà des besoins publicitaires du produit.
Cette publicité ne vante pas le produit, elle incite d'abord à détruire une plante en particulier et véhicule à son sujet un message profondément erroné.
Ce n’est plus de la publicité, c’est de la désinformation. Désinformation d’autant plus caractérisée que ce fabricant produit par ailleurs à l’échelle mondiale, des plants génétiquement modifiés pour supporter son propre désherbant.
Au secours, monsieur Larousse, ils sont devenus fous.

Nous ne sommes pas là en marge, dans une considération anodine, mais bien au contraire en plein coeur du sujet.
Tous les débats environnementaux s’enracinent dans des problèmes d’information si ce n’est dans l’organisation pure et simple de la désinformation.
Il n’est pas recevable qu’un fabricant s’autorise à désigner à la vindicte populaire une à une les espèces à détruire et à s’arroger le droit, de surcroît par la voie massive de la publicité télévisuelle, d’imposer une vision réductrice et primaire de la biodiversité.
Pissenlit mon ami, tes graines ne sont pas à vendre.

Nous remettons ta défense entre les mains de consommateurs responsables, dont nous espérons qu’ils relaieront ce message et sauront à temps préserver ta place naturelle, celle du symbole d’une nature généreuse et insoumise aux effarantes perspectives tracées par certaines multinationales. Que ces dernières s’organisent pour qu’on ne puisse pas se mêler de leurs
affaires, n’entraînent pas l’obligation d’accepter la diffusion de n’importe quel spot publicitaire. Celui-ci est méprisable, le postulat sur lequel se fonde la démonstration est délétère.

Déjà condamnné pour publicité mensongère pour avoir affirmé que le Round'up est biodégradable, ce n’est pas la première fois que ce fabricant désigne le pissenlit comme l’ennemi public N°1 des jardins. Aujourd’hui le pissenlit et demain ? Le trèfle, la mûre, la fraise des bois, la girolle ?

A L’HEURE OU PERSONNE NE REMET PLUS EN CAUSE LES IMPERATIVES URGENCES ENVIRONNEMENTALES, ET EN REFERENCE A LA CHARTE DE PUBLICITE ECO-RESPONSABLE
NOUS DEMANDONS AU BVP ET AUTORITES COMPETENTES QUE SOIENT EFFECTIVEMENT INTERDITS TOUT ABUS PUBLICITAIRE, TOUTES PUBLICITES PORTANT ATTEINTE DE FAÇON ARBITRAIRE, A FORTIORI VOLONTAIRE, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT A L’ENVIRONNEMENT ET EN TOUT ETAT DE CAUSE, QU’UNE ATTENTION PARTICULIERE SOIT PORTEE DANS CE DOMAINE.
IL PARAIT EN EFFET BIEN DIFFICILE DE CONCILIER UNE SENSIBILISATION AUX PROBLEMATIQUES ENVIRONNEMENTALES ET UNE DEMARCHE PUBLICITAIRE SOUS-TENDUE PAR LEUR NEGATION.
NOUS DEMANDONS QUE CETTE PUBLICITE QUI INCITE A L’ELIMINATION D'UNE PLANTE COMESTIBLE SOIT INTERDITE DANS SA FORME ET DANS LE PRINCIPE.




NE LAISSEZ PAS REPASSER CETTE PUBLICITE.


En souhaitant que des mesures soient prises très rapidement dans ce sens :
Ne laissez pas, maintenant, une plante comestible devenir l’emblème d’une nature à abattre. RELAYEZ CE MESSAGE EN PLACANT DES PISSENLITS SUR VOS BLOGS, SUR VOS SITES, et puis METTEZ LE A VOTRE TABLE (sans Round'up).
LA SERIE DE LOGOS DE L’OPERATION « PISSENLIT MON AMI… » EST DISPONIBLE SUR : http://www.myspace.com/pissenlitmonami
et http://www.myspace.com/relaisvie




Les commentaires à cette pétition n'engagent que leurs auteurs. Relais-planete-solidaire n'exercera pas de censure à leur égard mais invite néanmoins les signataires à la modération et rappelle que ces commentaires ne doivent pas être délictueux. Ni Relais-planete-solidaire, ni son président, ne pourront être tenus responsables de ces commentaires. Les signatures en doublon ne sont pas prises en compte.
SIGNER LA PETITION: STYLO JUSTE EN DESSOUS. VOUS RECEVREZ EN RETOUR UN MAIL ORDINAIRE POUR CONFIRMER L'AUTHENTICITE DE VOTRE SIGNATURE.

Codes à copier pour lien direct vers cette pétition (Url ou icône bouton avec stylo) : en bas de cette page.

Facebook   Twitter   Google +   Reddit   Email

Signer la petition

Dernières Signatures

  • il y a 137 days ago : ******** Emmanuel de Bruxelles BE
  • il y a 472 days ago : ******** Philippe de TASSIN LA DEMI LUNE FR
  • il y a 1169 days ago : ******** anne de cugand france
  • il y a 1246 days ago : ******** Marie de Charentonnay France
  • il y a 1414 days ago : ******** Stéphanie de Dijon France
  • il y a 1446 days ago : ******** Virginie de Marsannay la cote
  • il y a 1628 days ago : ******** Mathieu de Dijon France
  • il y a 1811 days ago : ******** Elodie de melun france
  • il y a 1890 days ago : ******** Laurie de dijon
  • il y a 2042 days ago : ******** maelle de dijon france
  • il y a 2243 days ago : ******** Sam de bordeaux France
  • il y a 2253 days ago : ******** MOHAMED de tunis TUNISIE
  • il y a 2255 days ago : ******** Côte d'Or de Talant
  • il y a 2319 days ago : ******** Florian de Val-Suzon France
  • il y a 2411 days ago : ******** Arthur de dijon france
  • il y a 2429 days ago : ******** nyah de dijon FRANCE
  • il y a 2478 days ago : ******** David de Evere Belgique
  • il y a 2656 days ago : ******** Natacha de dijon
  • il y a 2711 days ago : ******** Caroline de Marseille France
  • il y a 2725 days ago : ******** Philippe de GARIDECH France
  • il y a 2763 days ago : ******** Florian de France
  • il y a 2765 days ago : ******** Doria de esclanedes France
  • il y a 2773 days ago : ******** pablo de dijon France
  • il y a 2777 days ago : ******** kevin de ploermel
  • il y a 2777 days ago : ******** Eric de SEVRES France