Cette pétition semble terminée, vous pouvez toujours la signer pour montrer votre support.

Pour l’arrêt définitif et d’urgence des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 ! (Màj 2016)

Pour l’arrêt définitif et d’urgence des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 ! (Mis à jour janvier 2016)

En août 2012, des milliers de fissures étaient découvertes dans la cuve des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3. La cuve d’un réacteur n’est pas un élément secondaire d’une centrale nucléaire, elle confine la matière radioactive et est soumise à des pressions et des températures intenses. En résumé, son intégrité est fondamentale pour assurer la sécurité d’une installation nucléaire et donc des citoyens.

Malgré ces microfissures et les dangers qu’elles représentent, les autorités belges ont décidé de laisser les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 fonctionner. De nombreux experts avaient pourtant fait part de leurs doutes.

- l’ancien dirigeant de l’Agence Fédérale de Sécurité Nucléaire (AFCN) Willy de Roovere avait notamment admis à quelques jours de la fin de son mandat en décembre 2012 :  "Nous devons nous demander si le risque nucléaire est encore acceptable"

- l’autorité de Sûreté nucléaire française avait affirmé sur son site que « les informations et analyses disponibles ne permettraient en tout cas pas le redémarrage des réacteurs en France.» C’est surtout le nombre de microfissures, leur densité, leur proximité donc et la possibilité qu’elles interagissent entre elles qui interpellent les Français. La commission allemande pour la sûreté nucléaire, RKS, a dit la même chose ;

- d’après plusieurs experts, dont Ilse Tweer, spécialiste en résistance des matériaux, les fissures auraient dû être découvertes au moment de l’installation de la cuve. Après s’être déjà penchée par trois fois sur les cuves microfissurées des réacteurs belges, elle estime en janvier 2016 que ceux-ci ne devaient pas être redémarrés, relevant une quarantaine de points de divergence avec l’analyse de l’autorité belge de contrôle ;

- le 12 janvier 2016, les experts allemands ont remis à l’AFCN une liste de quinze questions écrites, concernant les processus de vérification et d’évaluation des centrales incriminées et les certificats de sécurité établis pour les cuves des réacteurs : "la preuve que les cuves soient sûres n’est pas tout à fait vérifiable, certaines informations requises à ce sujet n’ayant été rendues publiques" ;


- Antoine Debauche, ancien directeur de l'Institut des Radio Element déclare que la distribution "large" de pastilles d'iodes est "tout à fait normale" car, au moment où on a fixé les règles de sécurité, les centrales étaient neuves, qu'elles ne le sont plus et que le risque d'accident est donc plus grand aujourd'hui."


Sous pression, le Gouvernement belge avait finalement accordé ce redémarrage en mai 2013 en actant un rapport de l’AFCN. Le 25 mars 2014, Electrabel devait pourtant arrêter ses réacteurs en catastrophe ! : «Par mesure de précaution, Electrabel a décidé d’anticiper les arrêts programmés des deux réacteurs dès aujourd’hui, dans l’attente de résultats complémentaires. […] Sur l’ensemble des tests réalisés, l’un d’entre eux portant sur la résistance mécanique d’un échantillon analogue à la composition de cuves concernées ne donne pas de résultats conformes aux attentes des experts » Après pratiquement deux années d’étude, l’AFCN avait donné son feu vert au redémarrage des réacteurs micro-fissurés, le 17 novembre dernier.

Quand on voit les liens entre GDF-Suez/Electrabel, d’une part, et d’autre part l’AFCN et le cabinet de la ministre de l’Energie Marghem, on peut se demander quel est le niveau d’indépendance de ces experts. En tout état de cause, les autorités belges devraient respecter le principe de précaution plutôt que défendre les intérêts financiers d’Electrabel !

Sans parler des multiples pannes et incidents à répétition qui ont touché les centrales ces derniers temps, même si il s’agit d’incidents « non-nucléaires »

Sans parler du risque terroriste, qui a bien évolué en peu de temps…

A Fukushima, les citoyens ont été évacués dans une zone de 40 km contaminée autour de la centrale. Dans un rayon de 30 km autour de Tihange, on ne trouve pas moins de 840.000 personnes. Du côté d'Anvers, ce chiffre s'élève à 1,5 million de citoyens. Nos voisins luxembourgeois, néerlandais (Maastricht) et allemands (Aachen) s’inquiètent aussi à juste titre et commencent à user de leur influence politique pour ramener nos gouvernants à la raison.

Au nom de notre sécurité, nous demandons au Gouvernement belge d’arrêter de jouer avec le feu d’arrêter les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3.


Facebook   Twitter   Google +   Reddit   Email

Signer la petition

Dernières Signatures

  • il y a 3 days ago : ******** Eléonore de Ixelles BE
  • il y a 3 days ago : ******** Gianni de Charleroi BE
  • il y a 5 days ago : ******** Jacques de Liège BE
  • il y a 120 days ago : ******** Julia de Bruxelles BE
  • il y a 137 days ago : ******** Maite de Grâce hollogne BE
  • il y a 210 days ago : ******** Henri de Fléron BE
  • il y a 210 days ago : ******** Monique de 1410 Waterloo BE
  • il y a 215 days ago : ******** Rodolphe de SERAING (Boncelles) BE
  • il y a 312 days ago : ******** Christine de Ecaussinnes BE
  • il y a 576 days ago : ******** Eric de REBECQ AF
  • il y a 619 days ago : ******** Duchesne de Waremme BE
  • il y a 620 days ago : ******** Gyora de Braine Le Comte BE
  • il y a 629 days ago : ******** LIli de 1030 BE
  • il y a 765 days ago : ******** Rob de La Calamine BE
  • il y a 765 days ago : ******** Michele de Bruxelles BE
  • il y a 766 days ago : ******** Bernd de Saint Vith BE
  • il y a 766 days ago : ******** Natacha de Bruxelles BE
  • il y a 769 days ago : ******** Gabriella de Vilvoorde BE
  • il y a 775 days ago : ******** Nathalie de Eupen BE
  • il y a 790 days ago : ******** Mariadomenica de Bruxelles BE
  • il y a 791 days ago : ******** cathy de schepdaal BE
  • il y a 792 days ago : ******** Julie de Bruxelles BE
  • il y a 801 days ago : ******** SACHA de ENGHIEN BE
  • il y a 803 days ago : ******** Jean-Louis de Saint-Léger AF
  • il y a 803 days ago : ******** Bruno de Rouen FR